L’île du Crâne – Anthony Horowitz

L'île du Crâne
Radja, mon compagnon de lecture et de flemme sur canapé
Titre Original : Groosham Grange

Auteur : Anthony Horowitz, auteur britannique de plusieurs livres pour la jeunesse dont la série à succès Alex Rider

Date de parution : 1983

Editions : 2002, Hachette Lecture, Le livre de Poche Jeunesse

Note : 4 sur 5

note4.png

4 ème de Couverture – Résumé : David Eliot vient d’être renvoyé du collège et cette fois, ses parents ont décidé de sévir ! Il se retrouve alors dans une école bien étrange sur la sinistre île du crâne, au large de l’Angleterre. Très vite, il soupçonne le pire. Mais il est encore loin de la vérité …

  • Ce que j’ai aimé

* Les parodies et critiques de l’Ecole en général, de l’école privée anglaise en particulier, et des professeurs.

* L’humour de l’auteur avec toujours deux niveaux de lecture : un pour le jeune public à qui est destiné le livre, et un pour les « adultes ».

* La relation d’amitié entre David, Jill, et Jeffrey, très touchante.

* La version proposée par l’auteur du monde des sorciers, de la sorcellerie et du « Mal ».

* Le rôle important des livres et des bibliothèques tout au long de l’histoire …

* La fin !! Quelle fin jouissive … (je vous laisse la découvrir par vous-même)

* Jouer tout au long du livre à trouver les ressemblances avec Harry Potter à l’Ecole des Sorciers.

* Être autant absorbée par cette lecture (livre fini en 2 jours), car cela ne m’était pas arrivé depuis longtemps : j’ai réellement été happée dans cette histoire courte et dynamique, qui tient en haleine.

  • Ce que je n’ai pas aimé

* Les moments grinçants pour ne pas dire glauques : violences pas si anodines (meurtres, actions affreuses) qui sont emballées avec humour ou comique de farce ce qui donne un ton très étrange, un peu Tim Burton-esque. C’est aussi ce qui fait le charme de ce roman jeunesse alors je n’arrive pas à décider si cela m’a réellement déplu ou non…

* Le fait que ce soit vraiment une lecture destinée aux jeunes lecteurs : les actions s’enchainent, on approfondi très peu les choses .

* Les parents de David : bien plus monstrueux que les monstres de l’école.

La longueur avant que David ne comprenne réellement ce qu’est cette école, Groosham Grange : contrairement à ce qui est vendu par la 4ème de couv’, l’histoire est centrée sur avant l’entrée à l’école, et on ne sait pas ce qui se passe dans l’école avant les derniers chapitres : un peu déçue sur ce point MAIS : il y a un tome 2 ! Qui j’espère en dévoilera plus…

  • Extraits choisis et Citations

« L’homme était atrocement déformé. Un terrible accident de voiture suivi d’une chute dans une essoreuse industrielle n’aurait pu qu’améliorer son état. »

« Mlle Pedicure doit avoir une bonne centaine d’années. Elle est à moitié aveugle et complètement chauve.(…) Mlle Pedicure a des dents parfaites. Le seul inconvénient, c’est qu’elle les conserve dans un verre posé sur le coin de son bureau. Elle enseigne Shakespeare. A la façon dont elle en parle, on croirait qu’elle l’a connu personnellement. »

« On aurait dit une visite royale dans un hôpital, quand on récure les sols et que les patients vraiment mal en point sont cachés dans les placards. »

« [David] fit volte face. Maintenant il voyait quelque chose. Mais il faisait trop sombre pour distinguer ce que c’était. Un loup, un homme… ou quelque chose entre les deux ? (…)

– Alors qu’est ce que c’était ?

– Je ne sais pas, murmura-t-elle d’un air songeur. Mais il grognait avec un accent français… »

« Mme Windergast avait peut-être l’apparence d’une grand-mère, mais de la grand mère de Jack l’Éventreur. »

« Mais quel mal y a-t-il à être mauvais ? Nous n’avons jamais lâché de bombe atomique sur personne. Nous n’avons jamais pollué l’environnement,  fait des expériences sur les animaux, ni réduit les allocations familiales. Nos mauvaises actions sont plutôt agréables. Pourquoi, a ton avis, existe-t-il tant de films et de livres à notre sujet ? Parce que les gens nous aiment bien. Nous sommes des vilains plutôt sympathiques. »

Conclusion : Une lecture très agréable, courte, drôle qui m’a accroché de la première à la dernière page. On meurt d’envie de connaitre la fin et on n’est franchement pas déçus ! Vivement le tome 2 (Maudit Graal)


5 réflexions sur “L’île du Crâne – Anthony Horowitz

      1. Aaah !!! C’est bizarre ! Je vais regarder ça ! Merci de m’avoir prévenu en tout cas 🙂
        Merci pour le compliment, ça fait toujours plaisir d’être lu 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s