Futurama : space-opera déjanté !

Coucou les bouquineurs,

Aujourd’hui je souhaite partager avec vous une série TV cultissime, que je regardais en pointillé en famille dans ma jeunesse et que je redécouvre depuis quelques semaines.

Présentation

Série américaine créée par Matt Groening, diffusée sur la Fox entre 1999 et 2003, en éternelles rediff à droite à gauche, et sur Canal depuis 2000. Elle est aujourd’hui terminée et compte 7 saisons, des épisodes de 20 min chacun, qui peuvent se regarder de manière isolée si vous n’êtes pas un puriste : c’est une série d’anthologie (chaque épisode raconte une histoire complète).

Vous connaissez Omer , Marge, Lisa et Bart Simpsons ? (Et la petite Maggie) Eh bien ils ont des cousins tout aussi pop-cultes et allumés, mais qui vivent en l’an 3000.

Il y a l’anti-héros, que dis-je … le véritable looser : Fry livreur de pizza qui se fait congeler par erreur en 1999, pour se réveiller en 2999 à New-NewYork. Il va rencontrer Lela, une extraterrestre à qui il ne faut surtout pas faire remarquer qu’elle n’a qu’un oeil. Lela est l’héroïne badass de la série, la caution intellectuelle et empathique. Last but not least, il y a la « fripouille sympa »: le robot cleptomane Bender, fonctionnant à l’énergie alcoolique, il est plutôt sympathisant à la cause robotique (qui est de tuer tous les humains) et ne respecte aucune règle de bienséance…

Futurama

L’histoire

Très vite, le trio improbable se lie et finit par travailler pour l’arrière-arrière-arrière-arrière….arrière petit neveu de Fry : le professeur Hubert Farnsworth, âgé de seulement 124 ans (environ) :

futurama-professor-farnsworth

Ce savant fou embarque littéralement l’équipe à bord du Planète Express, dans des livraisons folles dans tous les recoins les plus dangereux de la galaxie …. Enfin, attendez, pas tout de suite parce qu’il « vient de mettre son pyjama »  😀

L’entreprise du Pr Fansworth lui permet de gagner sa vie tout en se consacrant à la recherche. Eh oui c’est hyper prenant d’inventer un compteur de vie (placez votre index, il vous dit combien de temps il vous reste à vivre) ou un Odoroscope (c’est comme un  téléscope mais on place son nez dessus et on peut renifler les planètes).

Planète Express livre des objets bizarre ou illégaux partout dans l’univers, du coup les personnages explorent  le vaste espace, dans une version beaucoup moins humaniste que Star Trek, et beaucoup plus drôle 😉

Evidemment, la forme plaisante et acidulée de la série n’est que l’enrobage d’un fond sarcastique et acerbe sur la société que nous connaissons. Dans la série, les scénaristes ont créé de nombreuses occasions de balancer sur le 21ème siècle… c’est toujours un délice.

Mon avis

Humour, critique sociétale, ironie, absurde, sarcasme, originalité, créativité, phrases cinglantes… voici tout ce que j’aime dans cette série. Encore meilleur que tout ça, ce sont les références ! Parsemées dans chaque épisodes, toujours un clin d’oeil particulièrement apprécié 😉

L’univers est très riche car une multitude de peuples, de mondes, de planètes, d’intrigues  se dévoilent et enrichissent l’univers barge de Matt Groening. Si le trio constitue les personnages principaux, l’équipe de Planète Express comprend quand même plus de monde :

images

Comme les Simpsons, cette série est culte, même si tous les épisodes ne vous feront pas forcément rire aux éclats.  L’humour est plus « large » et n’est pas uniquement centré sur la société américaine.

Comme l’univers n’est pas réaliste,  des thèmes assez classiques sont abordés sous un abgle original :

  • l‘acceptation de la différence : du point de vue d’une communauté Terrestre multi-espèces et de robots intelligents
  • la politique : Terrestre ou interplanétaire,par exemple dans un épisode de la saison 2 les candidats à la Présidence Terrestre sont des clones et s’appellent John Jackson et Jack Johnson ….
  • ou sur l’écologie et la nature : en l’an 3000, les anchois, si chers à Fry pour ses pizza, ont disparu, tous consommés par des aliens  homars géants ; Lela adopte un animal (Nibler) seule espèce rescapés d’une planète mourante….

futurama-s01e04-loves-labours-lost-in-space-dd02927502-02-28.jpg

  • On peut aussi parler de cet épisode où la ville de NewNewYork est menacée par une comète qui n’est autre qu’un tas de poubelles envoyées dans l’espace au 21ème siècle, car les gens à cette époque étaient irrespectueux et incapables de gérer la production exponentielle de leurs déchets… (si vous êtes susceptible, ne regardez pas Futurama 😉 )

Extrait :
le professeur Farnsworth : Il y a mille an, pourtant, les scientifiques avaient émis la probabilité que la boule d’ordure retombe un jour sur Terre.

Fry : c’est vraiment des pourris, dans le passé.

le Prof: Pour repousser la boule d’ordures, il nous faudrait un objet de même masse et même consistance qu’elle, mais quoi?

Fry: Hum, une autre boule d’ordure?

Leela: mais d’après les calculs, la deuxième boule pourrait retomber sur terre dans 1000 ans.

Fry: bah c’est dans longtemps, pas vrai professeur?

le prof: exactement, cela ne nous regarde pas!

Fry : Voilà, c’est ça l’esprit du 21ème siècle !

giphy (6)

Si malgré tous mes efforts la série ne vous tente pas, je vous conseille quand même d’écouter son générique, juste une fois, en cliquant ci dessous (deuxième vidéo). Car ce générique fait intégralement partie de l’Histoire de l’Art, mes amis ! Rien que ça …

En 1967,  Pierre Henry  (compositeur français et précurseur de la musique électroaccoustique, né en 1927  S’IL VOUS PLAIT et mort en 2017 ) écrit le morceau « Psyché Rock » , qui fait partie d’une plus grande oeuvre intitulée « Messe pour le temps présent »

Quand je vous dis que ce mec (R.I.P. Pierrot) est un génie/précurseur, il a fait des études et une grande carrière dans la musique et surtout dans la « recherche » musicale, l’exploration de nouvelles choses et notamment la création de la « musique concrète ».

BREF. Cette chanson, largement inspirée de Louie Louie (écritre par Richard Berry) et reprise de très nombreuses fois (dont une par les PowWow que j’adoooore) était tellement intéressante et symbolique du nouveau millénaire que le grand FatBoySlim en a fait un remix  .

Toutes ces versions ont été reprises pour des pubs, des films, et puis finalement par Christopher Tyng, compositeur de musiques de films, pour le générique de FUTURAMA [oui je sais, je vous ai perdus en route ^^]

 

Psssst …

Pour courronner cet article de fangirl, je souhaite vous annoncer que très bientôt, le 17 Aout sur Netflix, Matt Groening va sortir une nouvelle série « Disenchantment » sur le thème des contes !

Je viens juste de l’apprendre, et j’ai hâte ! J’imagine un peu du OnceUponATime en version trash 😀

Voici des images en provenance de tumblr :

Dd5CN43U0AEuw9V

Disenchantment

Voilà c’est tout pour aujourd’hui sur le thème Espace de ce joli mois de Mai !

Vous connaissez Futurama ? Cela vous tente ? Ou peut être la nouvelle série Disenchantment ? 

Bisou bisou

Sushi


3 réflexions sur “Futurama : space-opera déjanté !

  1. Un classique, j’adore cette série ^^ (perso je n’ai autant ri que dans l’épisode sur le trafic des « trompes humaines » par les aliens xD)
    Sinon, je ne savais pas pour Disenchantment, j’ai hâte de voir ce que ça va donner !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s