Isola

Coucou les bouquineurs !

Une fois n’est pas coutume, nous nous retrouvons pour parler d’une BD.

J’avoue que je rame un peu dans mes lectures de romans alors j’ai choisi de vous parler de cet univers graphique magnifique pour me faire pardonner…

Sorti en Fevrier 2019 au prix de lancement très attractif de 10€, ce premier tome est créé par Karl Kerschl et Brenden Fletcher, publié chez Urban Indies. Je l’ai dégoté dans ma nouvelle boutique de BD – Comics- Funko Pop préférée de Bordeaux : Pulp’s 😉

Résumé : Rook, le capitaine de la garde royale, a fui la capitale avec la reine Olwyn, en proie à un étrange maléfice. Pour lui permettre de reprendre sa place sur le trône et ainsi sauver le royaume de Marr d’une guerre imminente, il leur faudra atteindre une île mystérieuse à l’autre bout du monde, un lieu dont parle les légendes sous le nom d’Isola, la terre des morts…

Un émerveillement visuel à chaque page.

Moi qui suis néophyte en lecture de BD et Comics, j’ai été attirée ou plutôt subjuguée par cette couverture :

Couv_360557

Une carte, un héro, un tigre, du bleu turquoise … je suis prise au piège !

A l’intérieur : omg … c’est de plus en plus beaux. Ce monde et cette quête onirique sont peints dans des palettes de bleu, violet et magenta qui rendent l’aventure aussi belle qu’intrigante.

Extraits pour vous mettre l’eau à la bouche :

20190402_161453.jpg

20190402_161549.jpg

Ce que j’ai aimé dans l’histoire, c’est avant tout son Girl-Power… Je ne spoilerai pas mais j’ai été agréablement surprise de constater que les codes classiques de la fantasy n’étaient pas forcément respectés et que la Reine en détresse n’est pas sauvée par un Chevalier en Armure.

Cette quête avance lentement. On découvre le monde fantasy de Rook. Ce monde est peuplé d’étranges voyageurs et d’ermites. La magie est puissante mais on n’apprend pas grand chose sur ses codes. Les personnages sont plutôt sombres, complexes, mais leur passé reste assez vague.

Globalement, l’ambiance onirique de l’esthétique contamine le scénario : j’ai été happée par ce livre, et je suis sortie de cette lecture un peu perplexe. Rêvassant à propos de certains passages, m’interrogeant sur d’autres. Tout était un peu flou, mais ce n’était pas désagréable…

dreamy alice.gif

Je lirai certainement la suite, mais j’espère qu’il se passera un peu plus de choses et qu’on comprendra un peu mieux les tenants et aboutissants de l’histoire … Une bonne surprise donc, mais à confirmer.

Note : 4/5

note4

Cette BD vous tente ? Vous l’avez lue ?

Sushi


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s