BD, comics et mangas, Lectures

Strawberry Moon – Laia Lopez

Coucou les bouquineurs ! Je vous retrouve juste presque à temps pour participer à ma façon au #MerMay2021 😀

Je viens de terminer « Strawberry Moon : La fille de la Lune », qui est le tome 1/2 de la série graphique crée par Laia Lopez. Comme son titre ne l’indique pas (mais sa couverture oui ), il s’agit d’une histoire de sirène vivant dans le monde des humains, plus précisément sur un campus universitaire, où ont cours des mystères surnaturels…

Mon résumé de « Strawberry Moon »

Diana menait une vie solitaire dans l’eau de la lagune. C’est le destin des sirènes comme elle, des « filles de la lune ». Quand le conseil des sirènes l’autorise à vivre sur terre, à condition qu’elle respecte les règles et ne trahisse pas l’existence de leur peuple : elle découvre une nouvelle vie ! Diana rejoint un campus animé et peuplé d’intéressants être humains. C’est là qu’elle va rencontrer le timide Eiden… En plus de son intégration et de son apprentissage de la vie sur terre, elle se retrouve mêlée à une mystérieuse malédiction qui affecte des étudiants et semble liée à la lagune…

#Mermay2021

Je passe donc aux aveux … je n’avais encore jamais parlé de cela ici… mais voilà :

J’aime les sirènes

(ça me fait un penser à cette vieille pub : « Papa, Maman, j’ai quelque chose à vous dire. Voilà … J’aime la viande. – Oh Mon dieu… – Mais qu’est-ce qu’on a mal fait..? » haha … )

Vous comprenez mieux ce qui a pu m’attirer dans cette histoire, en plus de sa jolie couverture.

En fait je suivais la créatrice _ @itslopez _ sur insta car j’apprécie beaucoup son coup de crayon. Puis j’ai découvert qu’elle avait publié une histoire autour des personnages qu’elle avait créé. Ce ne sont donc plus de simples illustrations, mais un véritable roman illustré !

Strawberry Moon : un joli roman graphique jeunesse

C’est en fait la première fois que je lis un « roman graphique ». En fait, avant de l’avoir entre les mains je pensais que c’était une BD, j’ai été un peu déçue pour tout vous dire. Déçue de ne pas avoir encore plus de magnifiques planches de Laia Lopez, mais contente d’avoir une histoire à lire !

Les persos de StrawberryMoon en mode sorciers 😉 @itslopez

Le style de dessin est superbe. J’adore son style aux influences japonaises. Elle utilise même des chibis et du manga pour des passages humoristiques. Les personnages tout comme les décors sont hyper beaux. Les palettes de couleurs sont douces , dans mes tons préférés : entre les bleus et les roses… C’est vraiment ce qui m’a poussé à ouvrir ce roman, et ce qui me pousse à ouvrir le tome 2 😉

Bon par contre, le style littéraire ne casse vraiment pas trois pattes à un canard de lagune… Je concède que l’histoire est dynamique et que tout s’enchaine dans la fluidité. Mais il n’empêche que tant sur l’intrigue que sur la composition, cette histoire reste simpliste. J’ai même relevé quelques maladresses comme des choses que les personnages devinent on ne sait pas comment, ou des raisonnements capillotractés non étayés… M’enfin.

J’ai quand même bien aimé cette histoire et voici quelques uns des aspects que j’ai appréciés.

Dans le premier tiers de l’histoire, Diana découvre tout, et on suit son intégration sur le campus, les règles de vie et les difficultés qu’elle rencontre. On évolue dans un monde un peu édulcoré. Diana, Edlyn, Mako et Lucas vont en cours, boivent des boissons chaudes au café Ondina, vont à des concerts, font de la musique , font du shopping, s’inquiètent pour leurs exams… C’est très différent de ce que je lis d’habitude, et ça fait du bien aussi cette ambiance simple et bienveillante. C’est reposant. C’est un peu une lecture feel-good finalement.

La romance est très naturelle et évolue doucement. Puis les personnages sont bien travaillés, et à l’opposé des clichés. Ils sont bien plus que des personnages secondaires. Ils forment vraiment un groupe dont les liens se tissent au fil de l’histoire, tandis qu’on en apprend un peu plus également sur leur passé. Tant physiquement que dans leurs personnalités, ils sont intéressants et sortent des sentiers battus. J’ai beaucoup apprécié qu’ils ne correspondent pas aux codes habituels d’une lecture jeunesse/ado et qu’il y ait une grande représentativité au sein de ce groupe d’amis.

J’aime beaucoup la personnalité de Edlyn, la copine qui ne montre pas ses faiblesses (celle qui tire la tête en buvant son café ), et je me suis prise d’affection pour Mako (le petit punk) : c’est mon chouchou ❤ .

Je ne vais pas trop m’étendre car l’histoire n’est pas bien longue et je risquerais de vous spoiler, je me permet simplement de dire que j’ai adoré en apprendre plus sur eux dans la deuxième partie de l’histoire. Enfin, dans la troisième partie, Laia Lopez nous emporte un peu plus profondément dans les mystères de cette lagune, pour élucider cette mystérieuse malédiction qui atteint plein d’étudiants sur le campus, qui semblent zombifiés…

Je n’avais pas vu venir les rebondissements finaux et je suis ravie d’avoir la suite à lire rapidement pour en découdre.

Conclusion

De magnifiques illustrations, des personnages bien construits et qui sortent des sentiers battus. Une intrigue sympa même si simple. Un style d’écriture très plat. J’aime l’univers et je lirais avec plaisir le tome 2.

Et vous, vous aimez les sirènes ?

xoxo

« Mermaid- Sushi » :p

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s