Petit Bonheur Hebdomadaire : la reprise !

Coucou les bouquineurs

Avec tout ça (déménagement, canicule, un peu de vacances, des fêtes et des apéros de tous les côtés, beaucoup de paperasse...) on en oublierai presque de se concentrer sur les jolies choses.

Enfin, non pas tout à fait. S’il y a bien un moment où l’on peut profiter du calme, de la famille et des jolies choses c’est quand même les vacances d’été, non ?

Déjà quelle joie d’être un Lundi en vacances 🙂 Vous avez pu profiter des vôtres ?

J’ai eu un ENORME bonheur ce week end, et j’avais envie de le partager ici.

Sans trop de relectures, un peu brut de décoffrage.

Sans plus attendre : mon bonheur de la semaine (et même du mois et même de l’année …) 

J’ai vaincu ma peur de remonter à cheval

Je vous parle d’une peur vraiment profonde et tenace qui me pourris la vie depuis environ 3 ans.

Cavalière depuis mes 6 ans, passionnée par les chevaux, heureuse propriétaire depuis 2011 : c’est en réalisant mon rêve de gamine que tout à changé. J’adore mon cheval, mais je l’ai eu dans de mauvaises conditions et n’ai pas su gérer tous les soucis qui nous sont tombés dessus.

Trop jeune, fragile, craintif et mal débourré, il a vite été difficile pour une cavalière « moyenne » comme moi. Jusqu’aux accidents à répétition, certains graves, et la peur s’est installée.

J’ai passé plusieurs périodes de 3 à 6 mois sans monter… Ce n’était pas de gaieté de cœur vous pouvez me croire.

A chaque fois, malgré le travail effectué entre temps, j’avais peur à la reprise. Peur au montoir. Peur à cheval, même à l’arrêt… peur de perdre le contrôle… Bon je ne vais pas poursuivre cette liste sans fin : j’avais même peur de lui mettre son filet et sa selle.

Oui oui. Pleurer à la vue d’une selle ça m’est arrivé…

C’était un symbole de mon échec. Je pouvais même plus supporter d’entendre parler d’équitation. J’ai détesté tous ces films de chevaux où les cavaliers avaient une espèce de révélation et s’en sortaient comme par magie. J’a détesté aussi ceux qui me disaient de laisser tomber. Je me suis détestée de ne plus être capable de faire ce que tous les autres faisaient. Je me suis détestée d’avoir peur et de ne pas pouvoir passer outre.

.

J’en parle plus facilement aujourd’hui mais, honnêtement, ça n’a pas du tout été le cas tout du long.

J’ai déprimé sérieusement pendant des mois. J’ai envisagé diverses « solutions » qui n’en n’étaient pas.

J’avais pris la résolution de m’y remettre, l’été dernier, avec un nouveau prof. On a fait pas mal de progrès mais j’avais encore beaucoup d’angoisses et toujours cette boule au creux du ventre quand j’avais un cours. Des fois même plusieurs jours avant…. L’horreur du cercle vicieux.

Et puis cet hiver, mes parents et moi avons pris un bon coup de massue sur la tête avec une mauvaise nouvelle de santé. Stress et déprime ont refait surface. En plus de la météo, j’ai choisi de ne pas remonter à cheval pour ne plus de risques.

Je me disais que je reprendrais au Printemps. Le printemps est passé. Je me suis dis que je reprendrais en été. Et puis l’été est passé aussi… Jusqu’au week-end dernier.

Quelques jours avant de déménager mon cheval, sur un coup de tête et pour se dire aurevoir, j’ai pris un dernier cours avec mon cher prof (que je remercie de tout mon cœur). Je ne me mettais pas la pression, je me suis dis : « Après 10 mois de rien du tout, ça pourra pas être fantastique »

Et là, surprise : aucune angoisse. Pas de peur, ni avant, ni pendant. Disparue.

Fini.

Il n’y a pas de mots. Je suis soulagée, heureuse, émue… et plein d’autres choses en même temps.

.

Voilà, ce post est juste là pour dire à qui a besoin de le lire qu’avec

  • du temps
  • du travail sur moi
  • beaucoup de lâcher prise
  • la redécouverte d’autres plaisirs dans ma vie

eh bien … la peur a pu être vaincue.

.

Et si elle doit revenir, je saurais comment l’affronter. En tout cas, je pourrais me dire: je l’ai fait une fois, je peux le refaire.

Je me sens regonflée d’une énergie énorme ! Pleine de confiance. Tout est à nouveau possible 🙂

.

La bise équine

Le Sushi


2 réflexions sur “Petit Bonheur Hebdomadaire : la reprise !

    1. Merci à toi 🙂 Eh bien le déménagement c’est pas tellement la paperasse que j’ai trouvé lourd mais surtout le gros changement ^^ (changer de maison, de région et de job) tu as déjà déménagé du coup ? Tu t’étais adaptée facilement ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s