Les chroniques lunaires – Quand les contes de fées s’invitent dans le futur

Résultat de recherche d'images pour "cinder livre fr"

Les Chroniques Lunaires

Tome 1 : Cinder

Marrissa Meyer

Résumé :

À New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire un paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare les robots et sa famille adoptive. À seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches les plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre. Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami-, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune ! Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l’humanité est peut-être entre ses mains.

Fanart de @Kat_Adara : Illustratrice « The Lunar Chronicles coloring book » by Marissa Meyer

Mon avis :

Je vous présente aujourd’hui dans notre thème mensuel sur « l’Espace » une série bien sympathique qui se présente comme une réécriture des contes de fées dans une version futuriste, pour le moins déroutante au premier abord.

Les couvertures de ces bouquins m’ont tout de suite tapées dans l’œil, que ce soit la version anglaise ou française, qui ne sont pas sans rappeler l’ambiance féérique et les princesses… mais l’adaptation me faisait un peu peur au début je l’avoue.

En effet je me lance depuis peu dans la science fiction, jusqu’à présent je ne lisais plutôt que de la fantasy, des fois un peu de fantastique, mais depuis Red Rising j’ai envie de découvrir un peu de nouveaux horizons, et donc de partir un peu vers la SF.

Donc voir ce que pouvaient donner des contes de fées comme Cendrillon, le Chaperon Rouge (Scarlet Tome 2), Raiponce (Cress Tome 3) et Blanche Neige (Winter Tome 4) en version cyborg et lunaire m’a intrigué et je me suis lancée !

Et finalement je n’ai pas été déçue ! Alors l’écriture est peut être un peu trop simple et les intrigues sans trop de surprises mais on se prend quand même au jeu ! L’histoire se déroule donc dans le futur, sur une Terre géopolitiquement réorganisée en grandes Nations (Fédération Européenne, Africaine…) et plus précisément dans la Communauté Orientale dirigée par une famille impériale.

La Lune est également habitée par les lunaires et dirigée par la reine Levana, qui menace la sécurité et l’intégrité terrienne. On se retrouve alors dans un monde futuriste où on communique avec la Lune, où on se déplace en spationef, on se parle par télécommunications et ainsi de suite avec toute la robotique (univers assez bien construit et crédible, on rentre bien dedans 😉 ).

Néanmoins, on retrouve tous les grands classiques du conte, Cinder vit dans la capitale de la Communauté orientale, jeune fille serviable, mécanicienne et experte pour réparer toute l’électronique, et esclave de sa belle mère et de ses deux sœurs (heureusement qu’elle a son « amie » robot Iko, trop mignonne ^^).

Elle va alors par hasard rencontré le prince hérité qui lui amène son robot personnel à réparer, robot qui renferme un secret qui va bouleverser la vie de Cinder, qui va devoir tout faire pour participer au bal donné en l’honneur de la venue de la reine Levana sur Terre… jusque là on s’attend à une lecture plaisante mais sans plus, et pourtant… je dois dire qu’on accroche quand même vachement.

Cinder est une mécano rebelle loin de l’image de princesse classique, c’est une aventurière et elle est intelligente !

Son conte se retrouve réadapté dans une histoire de plus grande ampleur pour mon plus grand plaisir.

La Terre est sur le point de rentrer en guerre contre la fanatique reine lunaire, et est en proie à une épidémie mortelle dont tous les efforts pour trouver un remède se montrent vains.

Ce premier tome pose donc les bases d’une intrigue plus large que le simple conte qui n’est en fait qu’une péripétie (bien sympathique je dois dire, on va pas se cacher qu’une mignonne romance avec un prince et une scène de bal, de temps en temps ça fait pas de mal ^^).

Le monde présenté est original, le conte s’insère parfaitement dedans tout en laissant la place à la nouvelle aventure qui forme la saga. Au fil de l’histoire, des personnages vont venir s’ajouter et on se doute qu’ils vont avoir un rôle important à jouer.

C’est donc un livre facile à lire et dont l’histoire avance vite (peut-être à la fois une qualité et son défaut), et même si la révélation de la fin était quasi attendue, il n’en reste pas moins qu’on a envie de savoir ce qui va se passer pour eux dans la suite !

Donc petit conseil de ma part que j’ai appris à mes dépens … ne lisez ces livres que si vous avez la suite sous la main (ou une librairie pas loin lol) sinon … ben c’est dur ! D’autant qu’une bande de personnages super attachants se forme au fil de la saga, on n’a plus envie de les quitter !

Image associéeRésultat de recherche d'images pour "lunar chronicles color book"Résultat de recherche d'images pour "lunar chronicles color book"

Pour celles et ceux qui aiment les coloring book, celui sur la saga de Marissa Meyer est disponible depuis décembre 2016 et a l’air juste trop beau !!!

Note : 4/5

note4

Et vous, aimez-vous les réécritures de contes de fées ? En conseillez-vous d’autres ?

Le Black Cat qui bouquine


4 réflexions sur “Les chroniques lunaires – Quand les contes de fées s’invitent dans le futur

  1. Je ne suis pas trop fan de science-fiction, c’est pour ça que j’avais commencé avec pas mal de réticences ce premier tome et j’ai tout simplement adoré ! La manière dont l’auteure utilise le conte de Cendrillon pour l’inscrire dans son univers m’a beaucoup plu et les personnages sont plutôt intéressant. Il manque une bonne dose de surprise, on ne peut pas dire que la révélation finale soit surprenante. Mais après avoir lu et adoré les deux tomes suivants, je ne suis pas du tout déçue d’avoir découvert cette saga que j’adore.

    J'aime

    1. Tout à fait d’accord avec toi, je passe de bons moments de lecture avec cette série, j’ai fini le troisième tome Cress et je trouve les tomes sont de mieux en mieux, le fait qu’on est tous les personnages en place et le groupe qu’ils forment me fait l’impression de suivre un groupe d’amis dans leurs aventures, ça va me faire bizarre de les quitter ^^ !

      Aimé par 1 personne

    1. Hey oui, un peu déroutant au début mais finalement ça se tient et même ça apporte un renouveau à l’histoire plaisant à découvrir !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s