La Forme de l’Eau – DelToro toujours au top

Quoi de mieux que ce film pour inaugurer les chroniques ciné sur ce blog ?

arton51679

Parce que le génie cauchemardesque de Guillermo DelToro m’a toujours fasciné, que ces films me touchent particulièrement, et que celui-ci ne fait pas exception, j’ai envie de vous parler de La Forme De l’Eau, en salles depuis le 21 Fevrier 2018.

Vous êtes prévenu, cet article ne sera qu’un condensé d’amour

Hashtag ICoeurGuigui

Bande Annonce 

C’est donc l’histoire d’une jeune muette femme de ménage insignifiante qui travaille dans un laboratoire scientifique, et qui va rencontrer un monstre et l’amour de sa vie.

Le monstre c’est le nouveau chef de la sécurité, Strickland. L’amour de sa vie : l’étrange créature humanoïde retenue dans une aquarium gigantesque.

Le film commence très fort … La scène de la baignoire m’a tout de même fait hausser un sourcil de surprise !

L’histoire se met en place assez rapidement pour nous présenter tous les protagonistes et les enjeux de cette découverte scientifique sur fond de guerre froide, qui pour Elisa, n’est qu’un petit changement dans son quotidien plat et plutôt heureux.

L’intrigue et le suspense tirent nos ficelles jusqu’au climax, pendant lequel j’ai labouré le bras de mon accompagnateur… pour ensuite nous offrir un final digne d’un bon film fantastique.

DelToro a cette capacité extraordinaire de savoir passer de la poésie, l’introspection et la romance, à la violence la plus extrême, qu’elle soit physique ou psychologique. Du coup, on se prend pas mal de baffes dans ce film. Et on en redemande …

(ah non ? ah pardon…)

Mais, entre fans … le décor, les costumes et surtout la créature ne sont pas sans rappeler l’univers de Hellboy ! C’est la même atmosphère, le même complexe sous-terrain, les mêmes scientifiques en blouse face aux méchants militaires et les mêmes installations un brin steam-punk. DelToro nous a donc fait une petite rechute, plus mainstream que le Comic super-héro dont il avait fait des merveilles.

Ma grande question quant à cette merveilleuse créature, incarnée par Doug Jones (comme d’hab) : Est-ce un autre Ichtyus Sapiens, comme Abe ?

Je vais faire mes petites recherches sur ce sujet… C’est mon côté MagiZoologiste ^^ Avouez que la ressemblance est frappante 😉

220px-Abe_Sapien
Abe, dans Hellboy

 

forme_0
La Forme de L’eau

En tout cas, chapeau au casting du film :

  • Sally Hawkins est juste extraordinaire : émouvante, touchante, drôle et magnifique, plutôt open côté sexe, le tout sans un mot. La femme parfaite. (Je RI-GO-LE). Une héroïne puissante comme on les aime.
La forme de l'eau (PR, Film Forum)
Merci Guigui pour cette scène culte … Fuck You Very Much
  • Le rôle du vieux peintre qui a du mal à sortir de sa zone de confort, interprété par Richard Jenkins, est aussi très touchant et permet d’amener d’autres sujets de société dans ce film sur la différence, tout comme le personnage de Zelda, Octavia Spencer, la femme de ménage black et la meilleur amie de Eliza.

c1293bddf204aee8e935514648a45447-la-forme-de-l-eau-jean-pierre-jeunet-accuse-guillermo-del-toro-de-copier-coller-delicatessen (1)

  • J’ai adoré retrouver Michael Stuhlbarg en scientifique mystérieux, avec ce petit côté geek qui m’a rappelé son rôle de Griffin dans Men In Black 3.

la_forme_de_l_eau_2.jpg

  • Et n’oublions pas ce cher Strickland alias Michael Shannon, aussi accro à sa matraque que Negan à sa Lucille, misogyne, raciste et sociopathe, en voilà un méchant bien dégueulasse qu’on aime détester !

2876532.jpg

Je passe sur l’ambiance à la Amélie Poulain au début du film, et la jalousie de J P Jeunet qui accuse Guillermo Del Toro de plagiat, (non le ridicule ne tue toujours pas), car selon moi Eliza surpasse de loin la niaise Amélie. Désolée mais bon, faut pas pousser … ou plutôt, dans le thème poisson : « Maurice tu dépasse les bornes des limites ! »

#TeamEliza

Conclusion : 5/5note5

Un super film, pas DU TOUT familial attention, qui ne vous laissera pas indifférent et saura j’en suis sûre, recouvrir votre petit cœur d’écailles 

Sinon, toute ces mystères autour des créatures aquatiques m’a aussi rappelé le beau film de M Night Shyamalan La jeune fille de l’eau , pas revu depuis un moment mais dont je garde un bon souvenir.

Et vous ? Vous l’avez vu ? Vous avez aimé ? Détesté ? 

La bise sauce soja sucrée mes sushis !


12 réflexions sur “La Forme de l’Eau – DelToro toujours au top

  1. Salut ! Je suis allée le voir la semaine dernière, mais ce film m’a laissée perplexe…
    Bien sûr, sur le plan esthétique c’est absolument magnifique, j’ai beaucoup aimé l’ambiance et l’univers, mais l’histoire d’amour ne m’a pas vraiment convaincue. Et j’ai trouvé que le personnage de Strickland était un poil trop caricatural ^^’

    J'aime

  2. Coucou ! Je réfléchissais justement à comment aborder ma chronique à propos du film ^^
    Comme toi, j’ai beaucoup apprécié, et je n’ai pas été déçue. Mon conjoint en revanche, a trouvé le tout un peu trop fleur bleue (ah, les hommes!). Poétique, le film m’a transportée et montre aux spectateurs que parfois, les hommes sont prêts à tout pour leur propre intérêt, même à sacrifier quelque chose de magnifique… L’esthétique est propre à Del Toro, rien à redire ! En revanche, j’aurais adoré en apprendre un peu plus sur la créature, ses origines, etc.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s